Catégories
Plantes sauvages mortelles Plantes sauvages toxiques technique de survie

Oenanthe safranée

Golden Tiger Casino

Oenanthe crocata, oenanthe safranée, son nom français viens de la traduction directe du nom latin (crocata) qui lui viens du fait que la racine de l’oenanthe produit un liquide jaune orangé. Elle est aussi souvent appelé navet du diable, est une espèce de la famille des Apiacées originaire d’Europe occidentale d’Amérique du Nord et du bassin méditerranéen.

Dessin détaillé oenanthe safranée

C’est une plante vivace robuste, ramifiée, pouvant atteindre 1,5 m de haut. Racines tubéreuses pouvant atteindre 10 cm de long et 1,5 cm d’épaisseur.
Grandes feuilles basales (30 cm ou plus) pennatisectes avec des lobes ovales ou arrondis, des dents émoussées. L’inflorescence est une ombelle composée de 12 à 30 rayons (parfois 40) avec des fleurs mâles hermaphrodites à pétales blancs dans l’ombelle primaire. Les ombellules secondaires et tertiaires ne comportent que des fleurs mâles. Ni les ombellules ni les rayons ne s’épaississent lors de la production du fruit. Le fruit est cylindrique, jusqu’à 6 mm de long.
Fleurs à la fin du printemps et en été.

Oenanthe crocata ombellifère toxique dangereuse.

Ombellifère toxique

Oenanthe safranée est une ombellifère toxique voici sa composition : la racine contient de l’énanthotoxine (oenanthotoxine), un alcool hautement polyinsaturé, similaire à la cicutoxine, la concentration varie tout au long de l’année, elle est la plus élevée en hiver, la toxicité n’est pas réduite par le séchage et le stockage, elle est concentrée dans la racine et de petites quantités sont suffisantes pour tuer un animal.

Feuille de oenanthe safrané plusieurs confusion possible

Toxicité de oenanthe crocata

La plante a un fort arôme de céleri ou de persil. La racine exsude un liquide jaune-orange. La toxicité est due à une polyenanthotoxine instable dans l’air, l’oenanthotoxine, qui se concentre dans les racines et est à son maximum en hiver et au début du printemps. Bien que les toxine soient le plus concentrées dans la racine, toute la plante demeure toxique. Les symptômes sont similaires à ceux de l’empoisonnement par la ciguë. Chez l’homme, elle peut être fatale. Les symptômes sont la salivation, des convulsions, des pupilles dilatées et une mort rapide qui peut survenir en moin de 3 heures, parfois sans symptômes préalables.

Les intoxications par les plantes sont peu fréquentes chez les adultes et rarement mortelles. Oenantha crocata est une plante toxique et mortelle qui pousse dans les prairies humides d’Amérique du Nord et d’Europe occidentale.

Nous rapportons ici un cas de deux adultes qui ont ingéré des racines d’Oenantha crocata, les ayant confondues avec des radis tubéreux comestibles. L’un d’entre eux a développé des vomissements et n’a eu besoin que d’un traitement symptomatique de 24 heures, tandis que l’autre a souffert de convulsions prolongées, d’un arrêt cardiaque et d’une acidose métabolique sévère, conduisant à une issue fatale.

Les médecin urgentiste et les infirmière des urgences aussi devrait être au courant de ce problème, même si les cas d’empoisonnement à l’Oenantha crocata sont rares et déstabilisants. Avec l’intérêt croissant pour les aliments « naturels », les plantes sauvages, et la formation à la survie dans la nature, les équipes médicales devrais être en mesure de connaître les symptômes des plantes potentiellement mortelle pour assurer la prise en charge de ces intoxications.

Feuille tige et fleur oenanthe safranée

Confusion possible avec oenanthe safranée

Des cas d’empoisonnement peuvent survenir en raison d’une confusion possible avec les racines de carotte sauvage (Daucus carota), de conopode dénudé (Conopodium majus), d’acorelle, acoté ou jonc odorant (Acorus calamus), de cresson de fontaine ou officinale (Narsturtium officinale), de céleri sauvage (Apium graveolens), de ginseng sauvage (Panax ginseng) de panais (Pastinaca sativa), de radis sauvage (Raphanus raphanistrum) ou navet sauvage (Brassica rapa).

Plusieurs autre confusion sont possible avec d’autre plante qui ne sont pas nécessairement nommé plus haut comme d’autre oenanthe comme oenanthe javanica (elle est comestible), surtout si on regarde seulement que la racine, il est donc fortement conseillé de s’assurer que l’ont récoltent les tubercule de la plante désiré. Assurez vous qu’il n’y ait pas de plante toxique ou mortelle près du tubercule que vous récoltez et assuré vous que la racine est rattaché à la bonne plante, de plus soyez sur de toujours bien identifier la plante avant de la manger.

Oenanthe javanica

Alors que les autres espèces d’Oenanthe sont extrêmement toxiques et mortelle, Oenanthe javanica est comestible et est cultivée en Chine, en Inde, au Japon, en Corée, en Indonésie, en Malaisie, en Thaïlande, à Taïwan et au Vietnam, ainsi qu’en Italie, où ses pousses printanières sont dégustées comme légume. La plante est considéré comme invasive en Amérique.

Sa tige fine et creuse peut atteindre une hauteur moyenne de 1,5 mètre. Il se développe facilement dans les zones gorgées d’eau douce, comme les marécages ou les rives des canaux et des cours d’eau.

Golden Tiger Casino Acheter livre plante sauvage (france) Livre sur les plantes sauvages (Canada)
Acheter livre plante sauvage (france) Livre sur les plantes sauvages (Canada) Quatro Casino

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Acheter le grand livre des remède naturels

Ebook créez votre jardin nourricier

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
%d blogueurs aiment cette page :